Açores – Faial

Nous quittons le ponton de Flores à 18h, quelques rafales à plus de 30 Nds nous remettent vite dans le bain … On a du vent, bien orienté pour rejoindre Faial à 130 Nm, mais aussi pas mal de houle de travers, 2,7m selon les prev, et ça secoue un peu. Nous reprenons le rythme des quarts pour cette dernière nuit en mer avec nos équipiers. Surprise des ondes, Faial doit disposer d’un très bon relais AIS, car à 1h du matin je vois apparaître sur l’écran Seaview qui est à 60 Nm de nous (en principe on ne les capte pas à plus de 2 Nm), nous assistons ainsi de loin à leur arrivée, pour leur 21ème jour de navigation depuis les Bahamas. Nous approchons du ponton d’accueil quelques heures plus tard, quel bonheur de revoir nos amis sur ce quai, 2 mois après les avoir quittés à Cuba. Nous nous mettons à couple avec eux, on ne pouvait pas faire mieux pour profiter des derniers jours ensemble. Nous sommes à côté de Vaga croisé quelques fois au cours du voyage, et Sylvestre que nous ne connaissions pas encore. Un peu de tristesse de savoir Tsaelou et Mimosa déjà repartis, nous aurions tant aimé les rattraper ici, et cela sent bien la fin du voyage cette fois, il faut s’y faire. En attendant nous savourons ces moments, un bon repas au Peter Café, le repaire des marins, une sortie en mer pour observer les baleines, qui dépasse toute nos espérances, nous les voyons de très près, elles passent même sous le zodiac, nous pouvons les voir par transparence sous l’eau, c’est fabuleux ! Sur les conseils de Vaga, nous faisons le premier barbecue d’un longue série …. ici la côte de boeuf est à 5€, quel régal après un an presque sans viande.
Le ciel se découvre enfin, nous découvrons la vue sur le volcan Pico depuis le port, c’est beaucoup plus sympa. C’est le jour de départ de nos équipiers, déjà un mois qu’ils partagent la vie de notre famille et nous n’avons pas vu le temps passer. Nous aurons vécu des moments forts ensemble depuis New York, et ils se sont vraiment bien adaptés à cette vie de navigation hauturière, bravo et merci à eux !!
Nous partons ensuite au cratère de Faial, cette fois nous sommes vraiment chanceux, un grand ciel bleu et les 8km de crête autour du cratère sont magnifiques. C’est un peu le Puy de Dôme au bord de la mer, avec des fraises des bois le long du sentier… c’est pas mal non plus tout ça ! Nous poursuivons vers la Ponta dos Capelinhos, où une éruption récente à métamorphosé le paysage, en quelques mètres on passe de la verdure des alpages aux terres arides qui nous rappellent Lanzarote.
Les enfants enchainent les soirées pyjama avec les copines, et rattrapages de gouter d’anniversaires, le jour du départ de Seaview arrive bien vite.
C’est ici à Horta que convergent tous les bateaux de voyage, arrivées et départs se succèdent dans ce port qui est parait il le 4ème plus actif du monde pour la plaisance. Krysfil, Roi Baco,Blazz qui arrivent de Flores nous rejoignent chez Peter où nous ferons la fermeture … Kiran que nous avions connu aux Canaries arrive aussi de sa transat et s’est mis à couple avec nous.
De nouvelles rencontres, Arnaud sur Roi Baco, parti depuis 2 ans sur son first 31,7, Antoine et Victor sur Blazz, 2 Gadz’Arts tout frais diplômés dont on suivait les aventures depuis 1 an et demi sans s’être croisés. Ils bouclent leur tour de l’Atlantique sur un écume de mer de 7,9m, soigneusement préparé pendant leur dernière année d’études … et s’offrent une belle performance de traversée en 13 jours depuis les Bermudes, chapeau ! Alex et Sarah sur Ken Buan se joignent à nous, ils vont rentrer fin juin sur Nantes, nous allons être nombreux à prendre la direction de la Bretagne d’ici une dizaine de jours.
Entre ces festivités, un peu de bricolage aussi, Valentin a remarqué une marque blanche au bout d’un safran, une plongée confirme que le safran est abimé, nous faisons vite le lien avec le choc entendu en milieu de transat, il retrouve les 3 impacts, un bout de dérive qui n’était pas complètement remontée, le quillon qui a bien protégé le saildrive et le bout du safran qui a éclaté, rien de très grave mais il faut réparer, sortie de safran pour un peu de strat.
Chacun se livre à l’exercice de la peinture sur le quai, et les jours s’enchainent entre balades et soirées avec les autres bateaux. Un passage de front nous amène pluie et vent en rafales, nous pensons à Seaview qui est en mer. Nous attendons l’accalmie pour reprendre la route vers Sao Jorge.

Une réflexion sur “Açores – Faial

  1. Merci Carine pour toutes ces narrations détaillées de votre voyage, toujours illustrées de magnifiques photographies qui nous permettent de voyager avec vous. Bon voyage de retour. Peut être aurons nous l’occasion de nous rencontrer sur La Rochelle ? Bon vent à tous. Patrick

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s