Arrivée à New York

Motivés, motivés …. nous y sommes presque, plus que 260 Nm, la météo n’est pas top mais au moins rien de méchant ne nous barre la route, allons-y gaiement, même s’il faudra faire beaucoup de moteur…. New York est maintenant à notre portée, cela nous donne des ailes, car en quittant les Bahamas, nous n’étions pas encore certains de pouvoir remonter aussi haut, et il nous aura fallu bien cavaler pour profiter des fenêtres météo correctes.13h30 nous quittons la marina de Hampton, nous devons ralentir pour laisser passer un sous marin, encore une première ! Nos voisins de ponton ont eu leur bateau inondé quelques jours avant par l’énorme vague générée par un sous marin, alors nous nous tenons à bonne distance. Il y a à Norfolk une importante base navale militaire et il y a beaucoup de trafic.

L’air frais nous rappelle les navigations à La Rochelle à Pâques… des tas de sensations et souvenirs nous reviennent juste au contact de cet air vif.
Comme prévu, le vent est très faible et de face, nous avançons au ralenti avec un peu d’appui moteur, 126 Nm pour les premières 24h, et en tirant des bords ! La température de l’eau continue à chuter, 15°C et c’est maintenant l’hiver, on a sortis les jeans, les gants et les bonnets, et on se gèle vraiment la nuit. Et même la vaisselle à l’eau de mer devient glaciale 🙂 …
Le 2ème jour le vent chute complètement, le paysage est irréel entre mer d’huile et brume, on ne distingue plus le ciel de la mer.

Un petit oiseau est venu se réfugier sur le bateau, tantôt il s’abrite dans l’annexe, ou il se perche sur les écoutes, ça lui fait tout drôle quand on règle les voiles.
Le jour suivant n’est pas beaucoup mieux, voire même pire, nous parcourons 135 Nm et le brouillard et la pluie sont au RDV, c’est franchement sinistre.

Un 2ème oiseau est venu s’installer sur le bateau.

19h nous sommes dans le chenal de New York, dans la brume. Soudain le ciel se déchire un peu et nous devinons le pont de Verrazano, puis les premiers buildings, quelle émotion !!! Nous y sommes, nous en avions rêvé, nous y voilà, New York !!!
Nous prenons des nouvelles de la transat anglaise, François Gabart est arrivé il y a 2 jours, Armel le Cleach est à une centaine de milles, nous sommes s’autant plus excités.
Nous nous mettons à l’ancre à Coney Island, bien au calme avant le pont de Verrazano pour savourer ce moment magique. Nos petits passagers plumés regagnent la terre.

Le lendemain dès 5h je suis debout, en espérant que Banque Pop’ ne soit pas passé à côté de nous pendant notre sommeil, mais non …. Le Cléach’ est comme nous dans la pétole, sans le secours du moteur pour avancer et n’arrivera que dans l’après midi. Je vois passer Krysfil et Vitavi qui entrent au petit matin à la voile, c’est incroyable de se retrouver les 3 bateaux ici. Nous levons l’ancre pour remonter l’Hudson, nous passons sous le pont gigantesque, et allons jeter l’ancre au pied de la statue de la liberté. Nous sommes chanceux, après ces jours de grisaille il fait grand beau ce matin. Nous mettons l’annexe à l’eau pour une petite séance photo puis savourons notre petit café avec vue sur Manhattan et la statue, géant … en se faisant mitrailler par les touristes qui viennent visiter l’île en bateau navette.

Nous poursuivons notre balade avec un tour vers Brooklyn pour voir les 3 trimarans arrivés de la transat, puis retournons sur l’Hudson jusqu’à la marina de la 79h rue… où nous mouillons à côté de Cocojet, un outremer 55 qui boucle un voyage de 3 ans en Méditerranée et Atlantique.

5 réflexions sur “Arrivée à New York

  1. Vraiment fabuleuse, cette entrée dans la baie de New-York. C’est le couronnement de votre année et des souvenirs inoubliables. Et le temps frais vous remet en conditions pour le retour en Europe où il pleut à peu près tous les jours : hier matin on avait 5 ° à Panissières et il neigeait dans les Alpes ! Profitez bien de la grosse pomme. Bises à tous et toutes. Papalu

    J'aime

  2. Merci pour ce rêve américain et toujours de magnifiques photos. Profitez pleinement de tous ces instants si précieux et merci de nous faire partager votre bonheur communicatif. Nous pensons bien à vous. Salomé et sa maman.⛵🗽

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s