Traversée Rep Dom – Cuba

J1 :

Nous nous attendions à ce que la sortie de la baie de Samana, face au vent, soit assez rock’n roll … aussi nous avons tous levé l’ancre à 6h, au lever du jour, avant que le vent ne s’établisse. Les 3 premières heures se passent tranquillement, d’abord au moteur puis sur un bord de près. A 9h le vent forcit et la houle commence à entrer, nous remballons le CNED. A 10h, nous sommes sur les hauts fonds de la sortie de la baie, la mer est bien hachée, les copains passés devant nous on prévenu de bien ranger tout ce qui pourrait valser dans le bateau. Les enfants passent en mode ‘somnolence’ et moi je me lance dans la préparation d‘un tajine, avec quelques pauses pour prendre l’air entre 2 découpes de carottes …Nous longeons la côte sur un bord de près, avec pas mal de houle et de ressac, puis bifurquons à la pointe vers midi, au portant et plus loin des côtes, et retrouvons confort et vitesse.

Mimosa nous a prêté une VHF de remplacement, la nôtre ayant visiblement des problèmes de réception, et Valentin a resserré la connectique d’antenne en pied de mât. Cela semble fonctionner beaucoup mieux.

Au coucher du soleil, les 2 bateaux copains sont toujours à vue, c’est sympa de naviguer ainsi. On papote un peu par VHF pour se dire bonsoir et c’est parti pour les quarts de nuit.

Valentin sent des vibrations dans l’hydrogénérateur, inspection, une pale d’hélice est cassée. Nous venons juste d’en acheter une de rechange, c’est la bonne nouvelle, mais on n’espérait pas avoir à s’en servir si tôt … Il va falloir trouver un autre rechange pour la transat retour, et vu le prix de l’hélice on est un peu verts.

J2 :

Au lever du jour Mimosa est toujours en vue 4 milles devant, Seaview à 30 milles derrière n’est plus à portée de VHF. Nous avons fait 186 milles sur les 24h.
On sort le gennaker.
La journée est tranquille : école, jeux, une grosse touche sur la ligne qui se décroche, ce n’est encore pas le jour du poisson à bord de Siminoé. Valentin remplace l’hélice de l’hydro.

Au coucher du soleil Mimosa est toujours à la même distance devant nous, juste en limite de portée AIS, nous rentrons le gennaker.

J3 :

Nous avons fait 187 milles sur les 24h, l’arrivée avant la nuit est jouable. Nous sortons le spi et revenons peu à peu sur Mimosa.

Dans l’après midi un hélicoptère américain vient survoler nos bateaux, et une frégate militaire croise à l’horizon, il semblerait bien que ce soient des bâtiments américains, en eaux cubaines, cherchez l’erreur ! (à l’arrivée nous apprendrons que Seaview a eu de même la visite de l’hélico, puis de la frégate, et au passage 2h d’interrogations par radio).

Rangement et ménage à bord en vue de la visite des autorités. En fin d’après midi alors que nous avançons super sous spi nous découvrons 2 petites déchirures en haut de la voile, il faut la rentrer avant que cela ne s’aggrave… il est 17h, nous passons de 10 Nds à 5 Nds, pas trop contents, il reste 15 milles à faire avant d’arriver… et ça aurait été bcp mieux avec que sans !

Nous arrivons finalement 15 mn après Mimosa à l’entrée du chenal de Puerto Vita, aux dernières lueurs du jour, après avoir parcouru 467 milles sans jamais se perdre de vue, extra !

Les autorités nous épargnent leur visite tardive, RDV pour le lendemain matin. Nous restons au mouillage et partager un bon diner à bord de Mimosa.

Le lendemain matin, les copains de Seaview arrivent à leur tour, et peu après nous avons la visite du médecin : prise de température et vérification que nous n’avons pas de conjonctivite, quelques recommandations en matière d’hygiène, et nous sommes conviés à prendre place à la marina pour la suite des visites… voilà un bon moyen de remplir la marina au passage … Nous n’avons pas encore le droit de mettre pied à terre. Le représentant du ministère de l’agriculture vient tâter mes citrons et mes patates, me demande d’où vient mon riz (hum hum lequel, on en a de partout !), et si j’ai des produits laitiers. C’est assez sommaire, davantage pour la forme qu’autre chose. Les douanes viennent à bord avec leur chien pour le contrôle des stupéfiants… le pauvre vieil épagneul a bien du mal à monter les marches du bateau, et ne dénichera qu’une paire de chaussettes (propres !) tombée sous la table. Le Harbour Master vient à son tour vérifier que nos têtes correspondent bien aux photos sur les passeports , et nous avons enfin nos visas en apprenant au passage qu’ils viennent juste de passer de 15$ à 75$ par personne, enfants compris, plus 55$ pour le bateau, ça fait mal Cuba et ce n’est que le début, ils ont bien compris comment exploiter le tourisme :-/ .
Nous avions planqué le téléphone satellite, interdit sur le territoire cubain. Il semble qu’ici il soit toléré tant qu’il ne sort pas du bateau (nous avions lu sur certains blogs qu’il pouvait être confisqué le temps du séjour …).

Nous serons les premiers à quitter la marina le lendemain, alors malgré la fatigue de la traversée, nous partageons une dernière soirée à bord de Seaview. Sophie et Julien ont pendant cette traversée concocté de super montages vidéos des moments partagés depuis que nous nous sommes tous retrouvés à Antigua en février…. séquence émotion ;-).

Et voilà, dernier tour d’échange de livres et de clés usb. Petite séance brainstorming avec Sophie et les enfants pour trouver des idées d’activités à bord pour la transat retour, on échange quelques fournitures pour faire des bricoles, et, si on ne part pas du même endroit, on espère au moins partir en même temps et se retrouver aux Açores…. dans 2 mois et demi.

Notre superbe lada vert pomme nous attend pour nous conduire à Holguin où nous prendrons le bus de nuit pour la Havane, poursuite des aventures à terre … avec quelques poissons scotchés dans le dos, nous sommes le 1er avril 🙂 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s