République Dominicaine

Après quelques semaines sans connexion internet, nous avons un peu de retard à rattraper sur le blog… retournons un mois en arrière !

La République Dominicaine, un endroit où nous hésitions à nous arrêter, et qui sera finalement l’un de nos coups de coeur du voyage.Elle occupe les 2/3 est de l’île d’Hispaniola (l’autre tiers est Haïti), découverte par Christophe Colomb lors de son premier voyage en 1492, qui la baptisa ainsi.
Hispaniola, servit de point de départ à l’exploration d’autres îles, puis fut peu à peu délaissée par les espagnols au profit du Pérou et du Mexique dont les mines étaient plus prolifères. En témoigne la cathédrale (la première du Nouveau Monde), dont la construction fut abrégée et n’a pas de clocher.

Nous partons avec les copains de voyage visiter la ville de St Domingue, qui fut le premier siège Espagnol du Nouveau Monde.

A travers la visite du vieux quartier, de la cathédrale et de plusieurs musées nous parcourons cette histoire mouvementée, depuis les conquistadors espagnols et le massacre des indiens Taïnos, la traite d’esclaves africains pour travailler dans les mines et plantations de canne à sucre, puis les ravages du pirate Francis Drake qui assiégea et pilla la ville au XVI° (secrètement financé par la reine d‘Angleterre malgré un traité de paix avec l’Espagne).
L’ouest de l’île fut au XVII° colonisé par la France, qui prend ensuite le contrôle de toute l’île au XVIII°, qui deviendra république indépendante d’Haiti suite un soulèvement au début du XIX°. L’empereur haïtien conduira un terrible génocide.
La République Dominicaine retrouve son indépendance en 1844. Se succéderont encore dictatures et protectorats espagnols et américains, jusqu’à un retour à la démocratie en 1996.

Petites places, terrasses et maisons colorées rendent ce quartier tout à fait charmant.

Un coup de vent de plusieurs jours sur la pointe nord de île retarde notre départ vers Cuba, nous en profitons pour découvrir l’île côté nature, avec une rando à la cascade El Limon, 2 chutes d’eau, une de 50m, l’autre de 10m. C’est week-end de Pâques et les dominicains sont extrêmement nombreux à se rendre sur ce site, à dos de cheval… nous qui sommes à pied avons parfois du mal à nous frayer un chemin entre les chevaux. Nous découvrons par contre une nature splendide, les fruits, bananes, fruits de la passion, fèves de cacao poussent en abondance. La grande chute est magnifique, mais il y a tellement de monde qu’il est impossible de poser son sac ou même de rester sans se faire bousculer …. nous retournons à la petite chute, où les touristes à cheval ne s’arrêtent pas, nous sommes seuls au monde pour quelques heures. La nature semble ici avoir une force extraordinaire.

Nous continuons notre visite par las Terrenas, station balnéaire au nord de la baie, pour un stop logistique au supermarché … quand on a une voiture pour le plein de courses, c’est toujours mieux. Nous sommes surpris de trouver ici beaucoup de produits français, à des prix très raisonnables. Côté plage, c’est par contre très bling bling, musique à fond, grosses voitures avec des filles qui picolent assises aux portières en roulant, hum hum pas trop notre truc…. nous trouvons quand même un petit coin de plage au calme pour l’apéro post courses, et les enfants se joignent aux locaux pour jouer au volley.
Le lendemain nous partons vers une autre plage au nord est de la baie de Samana, et trouvons un vrai décor de carte postale, cocotiers, sables blancs, peu de touristes, des locaux qui viennent passer le jour férié en famille, et de petites terrasses les pieds dans le sable où l’on mange une langouste pour 3 fois rien, parfait !

Le long de ces routes, on est surpris par le contraste entre hôtels de luxe et frêles cabanes de bois côtes à côtes, une île où les écarts de niveau de vie sont particulièrement frappants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s