Les Saintes

Navigation tranquille au vent arrière pour rejoindre l’archipel des Saintes où nous avons RDV avec Dominique, un Gadz’Arts avec qui nous correspondons depuis la préparation du voyage, sans s’être encore croisés. Il est à bord de Valinouk, un catamaran construit en famille il y a 20 ans, et sur lequel il navigue maintenant aux Antilles après quelques années en Méditerranée. Nous passons un chouette moment avec eux, son épouse Marie Lau me donne plein d’astuces et même un peu du levain pour faire le pain, génial ! Laurence, leur belle fille à bord pour les vacances est plasticienne, et nous montre ses carnets de voyage : crayon, aquarelle, c’est superbe. (Pour info elle organise des stages « carnets de voyage », pour les intéressés : http:/laurence.mellinger.free.fr)

Nous faisons un tour à Grand Bourg sur l’île principale…qui a beaucoup changé depuis notre dernier passage, petite déception, nous avons du mal à retrouver le charme de ce bourg, un peu envahi par les scooters et voitures de location.

Nous retrouvons ensuite Seaview et Krysfil, puis arrivent Séquoia et Catapulte, nous nous retrouvons tous pour un mémorable barbecue sur l’îlet Cabris. Les enfants comme souvent passent la soirée à jouer au jeu du « Loup Garou ». Quelques jolis snorkeling puis nous partons pour Terre de Bas, sur les conseils de Dominique pour le mouillage de l’anse Fideling ou « petite baie », qui permet moyennant un peu de marche, de rejoindre « grande anse » sur l’autre côte où se trouve le petit resto « chez Eugenette ».
L’anse fideling est étroite et le vent y tourne beaucoup, seuls quelques bateaux peuvent y mouiller en même temps, c’est agréable de se retrouver à seulement 3 bateaux après les mouillages saturés de Terre de Haut, l’île principale. La marche est agréable et le bourg très authentique, avec poules et cabris qui se promènent tranquillement. La plage est superbe aussi, avec une belle vue sur l’ilet Cabri, on voit les bateaux copains au mouillage là bas. Quand à Eugenette, il faut bien sûr avoir réservé avant, mais à peine assis à table, arrivent les accras, puis les langoustes… Nous faisons un festin en prenant seulement 3 menus pour nous 5. Sur le chemin retour les enfants trouvent une grande aire de jeux …. c’est le bonheur !

De retour de cette belle balade, les enfants profitent encore de la baignade sur la plage avant de rejoindre le bateau, où Valentin s’attelle à la réparation de l’annexe, avant de poursuivre notre route ver la Guadeloupe.

2 réflexions sur “Les Saintes

  1. merci pour cette magnifique évasion au bout du monde. Ca fait super plaisir de voir que vous savourez votre périple au maximum et encore un grand merci de nous faire partager tout ça. Bonne continuation

    J'aime

  2. Bonjour,

    Hé oui Les Saintes ont changé, surtout si on y va en haute saison ou le week end, pour trouver un peu de calme et d’authenticité il faut y aller à un autre moment. Mais ca reste quand même une bien jolie petit ile surtout si on y arrive en bateau.
    LM

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s