Grenade et Carriacou

Arrivée de transat à Grenade, accueillis par un bon grain au moment d’affaler les voiles, le ton du séjour est donné !

Nous trouvons une place au fond de la très jolie ‘Prickly Bay’, avec sa verdure et ses petites plages bordées de cocotiers … un délice !
Dans la « wish list » : un bon resto et un bon dodo …. pour le resto, il aurait fallu choisir un autre point de chute qu’une ancienne colonie britannique …. par contre dormir une nuit entière, quel plaisir !.
Nous débriefons de cette transat, que nous avons globalement adorée … jouer avec la météo à l’échelle océanique pour éviter le gros trou de vent, les premières journées rapides sur un bord, puis les journées tranquilles vent arrière et pêche, il n’y a que a la fin un peu moins confort avec du vent et une mer désordonnée qui a paru un peu longue. Néanmoins cela aura été la plus tranquille de nos traversées (excepté celle vers les Canaries sans vent), et on avait rarement eu aussi peu de mer (ou nos références ont un peu changé après la descente musclée vers Dakar ?).
Une nouvelle fois on a apprécié les petits SMS avec les bateaux copains, échange en quelques caractères de nos positions et conditions, avec en prime les petits messages sur le blog pour donner de nos nouvelles.
Arrivés nous pouvons nous réjouir de n’avoir eu absolument aucune avarie technique (félicitations au capitaine-préparateur!), ainsi que de nos choix d’équipements grâce auxquels on a pu faire une transat ‘sans gasoil’ : avec l’hydrogénérateur on a pu gérer la charge des batteries, charger à volonté les ordinateurs (gros consommateurs), faire tourner le dessal qui avec son petit débit peut tourner sur batteries et produire chaque jour assez d’eau pour boisson, la cuisine et quelques douches.
Côté parents on a bien fonctionné pour les quarts, les choix de navigation, le CNED, mais on n’a pas tellement eu de temps pour se poser. Je pensais dévorer des livres, j’ai à peine eu le temps d’en ouvrir un ! Pour la transat retour nous envisageons d’avoir un ou deux adultes en renfort à nos côtés.
Cerise sur le gateau, les enfants ont eu de super notes à leurs évals faites en transat … cela fait vraiment plaisir car on ne les a pas du tout aidés et il fallait par moments une bonne motivation pour se tenir au travail.

Grenade, ‘green island’, mérite bien son nom … nous guettons l’accalmie entre 2 grains pour sortir, et revenons en général trempés !
Grenade, la caraïbe version British, avec la pluie … chaude, la conduite à gauche … avec le zouk à fond dans la voiture, le style et le flegme des commerçants…. mais les rires chaleureux dès qu’on discute un peu, les gazons impeccables …et les cocotiers !

A défaut d’avoir un sapin à décorer, les enfants décorent leurs doudou et le bateau avec quelques guirlandes.

Après 2 jours de pause nous rejoignons le port de St Georges… qui marque la fin de la « trêve technique » , notre guindeau nous lâche de nouveau et nous nous rabattons vers la marina. Le 24 décembre nous courrons les ships pour tenter de nous dépanner, pas vraiment l’impression que c’est Noel, ici au soleil loin de la famille, mais les locaux nous souhaitent tous un ‘merry Christmas » et se montrent plutôt arrangeants en cette veille de Noel, et tous ces gens qui circulent en annexe avec leur bonnet de Père Noel finissent par nous mettre dans l’ambiance, et nous passons un super réveillon à bord de Mimosa.

Le Père Noel a qd même réussi à trouver le bateau, pour ce Noel un peu différent, très peu de cadeaux, une boite de légos pour Simon et quelques bricoles pour les filles …. mais nous avons l’heureuse surprise de voir nos enfants jouer la matinée entière aux legos ensemble sans se chamailler …. une bonne leçon, et un beau cadeau pour nous !

Faute d’avoir trouvé un guindeau de rechange, Valentin reprend le démontage pour tenter un ultime dépannage, pendant que les enfants s’éclatent dans la piscine de la marina. Démontage du moteur, nettoyage, essais …. verdict, moteur en bout de course, en tout cas nous ne sommes pas compétents pour réparer :-(. Il n’y a plus qu’à attendre lundi la réouverture des magasins.
Dans la série des mauvaises surprises, avec ces grains qui s’enchainent nous découvrons des entrées d’eau au niveau des instruments et des commandes moteurs… voilà de quoi s’occuper encore. Mêmes problèmes de guindeau et d’entrée d’eau sur Mimosa, nous rions ensemble de nos déboires…. et nous lançons dans la récupération d’eau de pluie, c’est plus productif que de faire tourner le dessal !

Nous louons ensemble une voiture pour faire une excursion dans le nord de l’île. Quel dommage ce samedi tout le monde fait le pont ici et les sites touristiques (chocolaterie, distillerie …) sont fermés. Nous faisons une chouette rando baignade dans une cascade, réussissons à apercevoir le lac dans le cratère entre 2 nuages, et découvrons maisons et villages colorés.

Le lundi matin, plus de chance pour Mimosa que pour nous, ils trouvent un moteur de rechange compatible avec leur guindeau, et pas nous, nous quittons la marina bredouilles, et allons à la pointe de la molinière, réserve naturelle avec des sculptures sous marines, chouette plongée avec les enfants et très belle soirée sans grain, dans ce magnifique mouillage face aux falaises et à la colline verdoyante. Nous poursuivons notre route vers l’ile de Carriacou, avec une remontée au vent qui nous fait regretter la navigation au milieu de l’Atlantique;-). Nous prenons une bouée à Tyrell bay, agréable baie
bordée de petit bars et restos locaux, très sympa, avec quelques petits pontons pour laisser l’annexe. Chouette endroit pour fêter le dernier jour de l’an avec Mimosa.
Le premier nous partons pour l’ile de Sandy island, minuscule ile de sable, la vraie carte postale avec les eaux turquoises, les pélicans qui pêchent autour de nous… et retrouvailles surprises avec Séquoia.

13 réflexions sur “Grenade et Carriacou

    1. Merci Carine pour ces très belles photos, le bleu, le vert et les poissons multicolores nous rappelle la beauté des paysages caribéens.
      Nous nous sommes habitués à lire vos aventures…….et nous y prenons à chaque fois beaucoup de plaisir.
      Nous vous souhaitons à notre tour une très bonne et heureuse année 2016.
      Ici pas de regrets à avoir, le temps est gris et humide !!!!!!!
      Emma et Fred.

      J'aime

  1. Très bonne année 2016. J’adore lire votre blog et voir vos belles photos. Merci de partager votre magnifique voyage. Bon courage pour trouver un moteur ou bien de quoi réparer!

    J'aime

  2. Bonjour,
    félicitations pour votre beau projet et votre blog très sympa ! Nous étions partis en 2010/2011 mais de Guadeloupe et nous sommes restés dans les caraïbes.
    Vous allez sans doute remonter et passer parles Tobago Keys : nous vous conseillons une virée à Petit Tabac (possible d’y mouiller ou en annexe rapide), snorkeling exceptionnel sur le tombant au NE.
    Et à Mayreau si vous voulez un mouillage paisible et à l’écart de tout (Salt Whistle Bay étant magnifique mais souvent bondée) essayez Windward Bay.
    Bonne année, bon vent et bonne chace pour votre guindeau !

    J'aime

  3. Superbes photos et commentaires toujours extras, beaucoup d’enfants devraient prendre exemple sur les vôtres au moment des cadeaux, félicitations aux parents et aux enfants, et tous MES VOEUX POUR 2016, que chacun d’entre vous soit préservé de tout ennui de santé et sache attraper au vol un petit bonheur chaque jour. A bientôt pour continuer à voyager en votre compagnie…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s