Lanzarote

Départ groupé à 4 bateaux de la playa Francesa de Graciosa. Depuis 2 mois que nous naviguons seuls, et en particulier pour ces dernières traversées où nous n’avons pas vu le moindre voilier à l’horizon, c’est un grand plaisir de naviguer aujourd’hui en flotte. Nous quittons tour à tour le mouillage pour une petite nav d’une trentaine de milles. Quelques bords de près pour remonter le canal entre Graciosa et Lanzarote, puis un grand bord de vent arrière jusqu’à Arrecife, toutes les composantes sont réunies pour qu’une petite balade se transforme en régate à couteaux tirés !Tsaelou parti le premier donne le ton en envoyant son spi asymétrique, nous envoyons à notre tour le gennaker, et Calico envoie son spi symétrique. 3 voiles différentes, 3 routes différentes, tandis que Calico file au plus court le long de la côte, pile vent arrière, nous tirons des bords au grand largue, allure préférée de notre bateau, jusqu’à presque se perdre de vue. Route plus longue pour nous, mais plus rapide, suspens et verdict après l’empennage: nous arrivons à l’entrée du port à quelques mètres le suns des autres, quelle belle nav. François sur Kiran, qui navigue en solo est resté sous génois et arrive peu de temps après.

Petit bonus pour Siminoé, avec une très belle visite de dauphins.

Le mouillage est par contre plus compliqué, le fond du vieux port d’Arrecife est de roches, et il y a des corps morts au fond, mais sans bouée pour les signaler. Nous tachons donc de nous mettre à l’ancre sur ce fond rocheux, ça a du mal à accrocher, on s‘y reprend à pas mal de fois, ancre, chaîne et guindeau prennent des coups à chaque fois. Enfin accrochés, plongée pour vérifier l’ancre, elle est juste prise sur un bord de rocher, ce n’est pas sûr. Les caps partent à la recherche des fameux corps morts sur lesquels se prendre. Valentin en trouve un à l’entrée de la baie. Nous relevons l’ancre pour aller là bas, mais le guideau lâche, il a du prendre trop d’efforts dans nos tentatives de mouillage sur rochers, il faut remonter les 30 m de chaîne à la main. Valentin part ensuite à la nage passer une amarre dans le corps mort par 7 m de fond, et je le rejoins avec le bateau pour saisir l’amarre, opération bouclée, les bateaux tournent peu à peu et nous nous retrouvons très près d’un autre catamaran qui est à l’ancre, et de la digue de l’autre côté, pas top du tout. Nous ajustons les amarres pour ne pas se toucher et cela ira pour ce soir . La journée se termine par une super soirée à bord de Kiran pour les grands, et Siminoé pour les enfants.

Le lendemain, CNED et réparation du guideau, avec l’aide précieuse de Gael qui nous trouve et imprime une vue éclatée du guindeau, et Henri qui vient aider Valentin a démonter tout ça. Il y aune goupille cassée et un roulement à changer. Henri nous conseille de chercher dans les quincailleries de Lanzarote, et coup de chance, Valentin trouve la bonne référence de roulement SKF dans une quincaillerie près de la marina. Nous échappons cette fois ci au remplacement du guindeau.

Nous sommes vraiment trop près du bateau voisin. Un autre bateau a libéré un corps mort au fond de la baie, nous décidons de changer de place. C’est reparti pour les manoeuvres, plongée, recherche du corps mort sous l’eau, passage d’une amarre puis on vient avec Siminoé prendre cette amarre. Ce corps mort est relativement près des rochers, donc nous nous amarrons assez court . Dans la nuit un bruit nous réveille, nous sortons voir et découvrons avec stupéfaction que nous sommes collés au voilier qui était derrière nous …. nous avons dérapé !?! très vite nous réalisons que nous nous sommes amarrés un peu trop court à marée basse et qu’avec la marée montante nous avons soulevé le corps mort, je vous passe les « auto insultes » du moment ! La grosse boulette de débutant, en plus nous avions consulté les marées juste avant et vu que nous étions sur un gros coef, bref on est verts ! Heureusement il n’y avait pas de vent ni de clapot, et nous avons dérivé tout doucement vers notre voisin, aucun dégât pour les bateaux. Nous mettons les moteurs et allons reposer le corps mort un peu plus loin, pas évident de nuit, nous tachons de ne pas trop aller vers les rochers pour éviter une très mauvaise surprise à marée basse, d’autant plus que notre carte indique une profondeur <1m, alors que le sondeur indique 6m (même avec 3m de marnage, cela ne coïncide pas vraiment). Nous voici donc à 2h du mat en train de sonder à la main la profondeur tout autour du bateau pour être sûrs de ne pas toucher à marée basse. Nous vérifions qu’il y a au moins 6 m partout.

Journée suivante tranquille, CNED, repos, baignade.

Nous partons le lendemain à la découverte du nord de l’île en voiture avec Tsaelou : Jameos del Agua, Cuevas de los Verdes : des grottes de 7 km de long qui partent du volcan jusque sous l’océan, formées pour les gaz lors des éruptions il y a 3000 à 5000 ans.

A Jameos del Agua, il y a un lac sous terrain, d’eau salée où vit une espèce endémique de crabes qui, privés de lumière, ne sont plus pigmentés et sont aveugles (parait il !). Une très belle expo aussi sur le volcanisme.

A Mirador del Rio, on a une superbe vue de Graciosa depuis le haut des falaises.

Pour finir baignade dans la Caleta de Famara, superbe plage au pied des falaises, malheureusement un peu polluée.

Notre séjour se poursuit à Lanzarote, nous attendons toujours notre batterie de rechange pour le téléphone satellite, expédiée lorsque nous étions à Rabat, mais bloquée en douane depuis plus d’une semaine, malgré nos coups de fils quotidiens à l’expéditeur Nauticom. Heureusement les bateaux copains restent ici aussi et les enfants se font de super séances baignade et paddle.. Quel plaisir de pouvoir alterner école et baignades, l’eau est délicieuse et très très claire. Un saut en annexe pour rejoindre la ville, nous sommes franchement bien ici. 27-28 en journée, un peu de fraicheur en soirée, la température descend à 23°C… parfait !

L’autre bonne nouvelle, c’est que la visite de Maman et des cousins est confirmée pour la fin du mois à Ténéride, nous sommes super heureux à l’idée de les retrouver quelques jours.

Première sorties pêche sous marine pour Valentin, en compagnie de Gael et Henri beaucoup plus expérimentés, Valentin est ravi mais a encore quelques proprès à faire pour reconnaître les bons poissons.

Demain, poursuite des découvertes dans le sud de l’île …. A bientôt !

10 réflexions sur “Lanzarote

    1. Effectivement, on a un peu levé le pied et le rythme s’installe entre navigations, ecole, entretien du bateau, et visites, on a arreté de vouloir tout faire en meme temps et tout visiter tout de suite, et c’estbeaucoup mieux comme ca. C’est finalement la différence entre un voyage comme ca et des vacances, on ne consacre peut etre que 2 jours par semaine au ´tourisme’ , le week-end en quelque sorte. Par contre les matinees d’ecole sont ponctuées par les baignades, avant, apres, en recrée et ca c’est top !

      J'aime

  1. Non, mais qu’est ce que c’est que ce bateau ivre qui dérive, se colle aux autres, se jette sur la digue, soulève des corps morts … Sans nul doute, le Capitaine Haddock vous aurait traité de marins d’eau douce, mille sabords ! Vous n’aviez pas un peu trop festoyé sur le bateau des copains ? Enfin, profitez bien de la mer et du sable, et merci pour ces belles photos (notamment le beau dauphin) Bises Papalu

    J'aime

  2. Que d’aventures !

    Et quelle surprise de recevoir une mise à jour du blog un jeudi soir, c’est cool mais pas très malin, très déçue ce matin d’entendre le réveil sonner alors que je pensais qu’on était samedi …

    Et sinon avez-vous vu l’arrivée de la 1ère étape de la mini-Transat aux Canaries ?

    bises bises !

    J'aime

    1. Merci Celine de nous rappeler quel jour nous sommes… Parce que nous, franchement , on a un peu perdu pied ! On a assisté a l’arrivée des minis a la radio vhf, avec qqs interferances amusantes avec nos preparatifs d’apero sur le meme canal !!!

      J'aime

  3. Merci pour le récit de cette belle aventure où il faut ne pas hésiter à « se mouiller » pour que tout tourne rond (ou aille tout droit plutot !) et merci pour ces magnifiques photos. Bonne continuation

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s