Algarve

Lisbonne - Faro 27/08 - 31/08

Lisbonne – Faro
27/08 – 31/08

Départ de Lisbonne en milieu d’après midi, la descente du Tage, face au vent, avec vent contre courant qui lève un bon clapot, n’est pas très agréable. Nous envisageons d’aller jusqu’à Sesimbra ou Sines, mais c’est à une cinquantaine de milles, et nous sommes partis un peu tard …. Finalement une fois en mer, les conditions sont top, vent nickel, mer plate, le bateau glisse tout seul à 8 noeuds sans efforts, sans chocs, un régal. Valentin a bien envie de continuer comme ça jusqu’en Algarve, on consulte les enfants, tout le monde est partant pour une nav de nuit. Les enfants ont envie de participer aux quarts, ils feront chacun 30 mn dehors avec Valentin, puis tout le monde au dodo dans sa cabine.

_97A8752 w dernières lueurs du jour

Je prends le premier quart, super tranquille avec un film dans le carré, hublot ouvert, coups d’oeils réguliers par le hublot, et la minuterie pour aller checker dehors tous les quarts d’heure.

2h du matin, je vais faire un nième tour de ronde à l’extérieur, quelques reflets un peu différents dans les vagues attirent l’oeil, quelques sons, les dauphins sont là ! difficile de les distinguer dans le noir mais ils sautent à 3 de front, super synchro, tout près du bateau, pas de doute ! je frappe un petit coup sur la coque au niveau de notre cabine, et Valentin a le temps de me rejoindre pour profiter du spectacle. Du coup, il prend la relève, avec moins de chance que moi, peu après le vent tombe avec le brouillard, ce sera pour lui une veille stressante à guetter dans le brouillard et la nuit.

Lever du jour, je prends le relais, petit dej des enfants, on attaque le CNED, et là je vois de nouveau les dauphins sauter autour du bateau, c’est la pause récré ! si on a du mal à ce qu’ils restent concentrés sur leur travail, les sujets de distraction étant multiples à bord, on va dire que la visite des dauphins (que l’on guette depuis un mois) vaut bien une petite pause.

Le cap St Vincent se passe tranquillement, puis comme on s’y attendait, le vent forcit derrière et on prend un ris .

La côte est magnifique, falaise déchiquetées, grottes, couleurs blanc et ocre, nous arrivons en début d’après midi à Lagos après une belle nav de 150 milles. Nous nous mettons au mouillage devant la plage, l’eau ici est enfin bonne pour la baignade, tout va bien !

_97A8798 w _97A8800 w _97A8803 w _97A8806 w _97A8808 w

Notre arrêt à Lagos est entre autres un stop technique, nous avons perdu une latte de GV dans le Golfe de Gascogne, et la seule voilerie qui peut nous dépanner est ici. Nous n’avons pas très envie d’aller en marina, donc nous profitons de la soirée au mouillage pour aller au matin à la marina régler nos problèmes techniques. On a été bien inspirés, car le tarif du port est tout à fait exorbitant, avec un coef 2 pour les catamarans, soit 120 € la nuit 😦 …

Par contre on trouve sur place un chantier/ship (Sopromar), où l’on trouve énormément de choses, ce qui est exceptionnel dans la région. On fait donc un gros appro en prévision des vidanges moteurs, on remplace le cordage de la patte d’oie (qui reprend les efforts de la chaîne de mouillage vers les coques lorsqu’on est à l’ancre), et différentes petites bricoles. De retour au bateau, un peu tard, super surprise des enfants qui nous ont préparé le repas, mis la table et même servi un petit apéro :-).

Dans l’après midi, Antonio de la voilerie Fofovelas nous amène nos lattes de 6m de long, de mon côté je pars avec les filles faire un gros appro ‘sac à dos’, retour avec sur le dos, entre autres, 12 l de lait, 4 kg de pâtes, qqs conserves, bières et ice tea…

Fin d’une grosse journée bricolage, nous repartons du port à 19h pour aller au mouillage sur la plage. Nous voulions rester une nuit ici pour profiter au petit matin des fameuses grottes de Ponta da Piedade, mais le vent a tourné et la plage n’est plus du tout abritée, nous poussons donc un peu plus loin, peut être Alvor où l’équipage de Tsaelou était, aux dernières nouvelles, mais l’entrée est difficile à marée basse, et nous sommes justement à marée basse, nous approchons prudemment, mais sommes accueillis par un grain à 30 Nds qui nous fait renoncer, nous poussons quelques milles plus loin jusqu’à la baie de Portimao, dont l’accès est facile et l’abris sûr. Nous y arrivons de nuit, surprise à l’AIS plus nous avançons plus nous voyons de petits triangles sur l’écran, il y a un monde fou dans cette baie, mais la nouvelle sympa, c’est que Tsaelou est là aussi, au port, depuis quelques semaines nous échangeons par mail, ravis de les retrouver ici …  Nous tachons de trouver une place dans le noir, pas évident, entre vent, courants et contre courants, il y a des bateaux dans tous les sens. Nous nous mettons tout près de l’entrée, un peu à la limite du courant. Le lendemain nous verrons que le courant amène énormément de détritus dans cette zone, herbes et déchets plastiques, dommage.

Appel à la VHF, ce sont Tsaelou et Calico Jack, un autre voilier parti de La Rochelle, qui est au mouillage pas très loin. Un petit tour en annexe pour saluer tout le monde, RDV est pris pour un apéro plage le soir, et nous continuons dans la ria jusqu’au petit village de Ferragudo. Ruelles qui serpentent en montant vers la colline, maisons blanches et bougainvillées, c’est charmant.

_97A8865 w _97A8867 w _97A8870 w _97A8885 w _97A8886 w

L’après midi, les enfants retrouvent Ewen et Titouan, heureux d’avoir des copains pour jouer, explorer les grottes et se baigner. Géraldine et Henry de Calico Jack nous rejoignent pour un apéro plage bien sympa et nous terminons au petit resto un peu plus loin sur la plage, happy !!!

Tsaelou et Calico Jack partent directement vers Madère, Simon aimerait bien qu’on les suive , mais nous avons à coeur de faire découvrir le Maroc à nos enfants … nous nous retrouverons plus tard.

Départ le lendemain matin de Portimao, nous hésitons entre retourner vers Lagos pour explorer les grottes en paddle, ou continuer vers la lagune de Faro… Le vent soufflant du sud ouest, nous partons naturellement vers l’est et  la lagune de Faro. Une nouvelle nav tranquille, à longer cette côte superbe. le vent est léger, nous n’allons pas très vite, c’est idéal pour la pêche, alors Valentin renonce à hisser le gennaker pour me lancer une chance d’attraper quelque chose … mais toujours rien !!

A l’arrivée, un peu de stress à l’entrée pour éviter l’énorme dragueuse, immobile juste là, qui accélère à notre arrivée pour s’engager dans le chenal en même temps que nous… nous la laissons passer, puis elle s’arrête sous notre nez. Le chenal est très étroit et on se demande en la contournant si elle va redémarrer ou pas …

Petite déception à l’arrivée, le mouillage et très venté, dans l’axe de la piste de l’aéroport, il y a énormément de bateaux, mais un coté ‘mouillage fantôme’ car  très peu de bateau sont habités.

Comme souvent le matin nous amène une nouvelle vision, pas de vent, le plan d’eau est calme, le petit dej dans le cockpit super agréable, la baignade est excellente (l’eau à gagné plus de 10°C par rapport à la Gallice 🙂 ). Nous débarquons dans le petit village de pêcheur pour visiter et trouver un peu de Wifi … Pas de Wifi ici, mais un petit coin de paradis, nous sommes sur l’île de Culatra, qui sépare la lagune de l’océan. Pas de voitures ici, que les tracteurs des pêcheurs, et pour cause, les rues sont de sable, avec juste une petite bande de ciment pour pouvoir marcher.

On se serait bien attardés, mais il est temps de partir vers Rabat, et la météo est meilleure si l’on part tout de suite plutôt que le lendemain … En route vers un nouveau continent !

_97A8889 w _97A8895 w _97A8897 w _97A8898 w _97A8899 w _97A8924 w _97A8938 w _97A8941 w _97A8942 w _97A8943 w _97A8949 w

4 réflexions sur “Algarve

  1. Bon… c’est bien beau tout ça… mais j’ai une petite question traditionnelle de rentrée, adressée aux enfants : ils sont comment vos nouveaux profs/maîtres cette année ?? 🙂 🙂

    J'aime

  2. Je te reconnais bien là Nico! C’est vrai que ça a été une des questions d’Hugo: « Noémie aussi elle a fait sa rentrée? » des fois qu’il y ait un moyen d’y échapper et qu’on ait oublié de me le dire!
    Bises de nous 5

    J'aime

    1. Pour te dire a quel point nous sommes des parents pas droles, nous avons fait la rentrée des classes le 20 aout !!! Enfin , tout ca pour commencer les premieres vacances scolaires le 7 septembre 😜 ! C’est parti pour une semaine de vadrouille au Maroc, nous venons d’arriver a Marrakech apres un super we chez Strapper . Bonne rentrée pour vous ?? Plein de bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s