Iles Berlanga

Iles Berlanga

Pour cette escale, nous pouvons remercier l’équipage de Tsaelou, qui nous a contactés quelques jours plus tôt. Partis de la Rochelle mi juillet, ils parcourent le même itinéraire que nous , avec un peu d’avance, et c’est la lecture de leur blog qui nous a incités à faire escale dans ces îles, avec pour une fois un peu de chance côté météo, car le mouillage là bas n’est pas simple.
Le club nautique de Péniche nous avait indiqué que l’on pourrait mouiller devant le port, mais arrivés sur place, il y a quantité de corps morts pour les nombreuses barques pour touristes, et la crique est assez étroite, avec les vedettes qui entrent et sortent toute la journée, on ne s’y voit pas trop, du coup on tente le mouillage dans une anse au sud .
Le paysage est époustouflant, nous entrons dans cette anse de granit rouge, avec devant nous des falaises de 80 m de haut, percées de grottes, dans cette lumière de fin de journée, c’est somptueux. Le mouillage n’est par contre vraiment pas simple, pour nous en tout cas. Il n’y a qu’une centaine de mètres entre les rochers qui bordent l’anse à gauche et à droite, et quand on est sur l’eau, on a beaucoup de mal à apprécier les distances. Nous nous mettons à l’ancre à l’entrée de l’anse, un pêcheur passe et nous fait signe que nous pouvons avancer beaucoup plus profond dans l’anse, nous essayons, mais au fond l’ancre n’accroche pas et nous revenons un peu en arrière, et décidons de mettre une deuxième ancre sur l’arrière pour que le bateau reste dans l’axe de l’anse. La nuit tombe, le ciel est magnifique et nous sommes subjugués par les cris des oiseaux. Nous sommes dans une réserve naturelle où nichent mouettes, macareux et cormorans.
Nous nous levons à tour de rôle toute la nuit pour vérifier que le bateau n’a pas bougé, car le vent descend de la falaise en rafales, et par moments travers au bateau.

Nous nous réveillons sous un temps superbe, petit dej ‘en tyerrasse’ et nous voici partis à l’aventure en annexe, l’eau est d’un vert émeraude, translucide, et grouillant de poissons :-). Nous passons par le tunnel de 70 m de long pour rejoindre le petit port, laissons l’annexe sur la plage, escaladons les rochers pour monter ensuite par les escaliers à flan de pente jusqu’au sommet de l’île. Le spectacle est grandiose !! C’est notre premier gros coup de coeur du voyage. Nous restons une soirée de plus pour profiter de ce lieu magique, même si nous ne dormons que d’un oeil car le vent est plus fort que la première nuit.

Un peu de stress pour lever nos 2 ancres, avec les zodiacs de plongeurs et barques de visites de grottes qui ont envahi la petite baie …. et c’est parti pour Cascais !

Berlanga – Cascais

Une nouvelle super nav au portant. Au loin nous voyons le défilé des cargos dans le dispositif de séparation du traffic, avec le plus gros porte container qu’on aie vu jusqu’à présent : « Cosco England » qui fait 366 m de long, 52 m de large, 14 m de tirant d’eau, impressionnant quand on le voit passer au loin.
Un petit coup d’adrénaline sur la fin avec le vent qui monte brusquement à 35 Nds, et des rafales à 32 pour les manoeuvres de port

10 réflexions sur “Iles Berlanga

  1. Bonjour SIMINOE,
    Votre AIS fonctionne tres bien et on peut vous suivre jour apres jour. Il confirme bien sa reputation votre Outremer, vous etes souvent au dessus de 8 nds. Votre mouillage sur l’ile Berlanga est spectaculaire, vous n’avez pas eu peur de laisser votre bateau seul pour partir en annexe? Je vous souhaite une tres bonne continuation.
    Yvon

    J'aime

  2. supers beaux paysages qui me font penser à la Corse que j’ai eu de bonheur de visiter. La limpidité de l’eau est extraordinaire.
    Bonne continuation avec j’espère un vent correct et à bientôt pour vos aventures

    J'aime

  3. Position AIS + google maps, on arrive effectivement à se faire une (petite) idée de votre environnement !
    Ces îles ont l’air superbes.
    Super récit et très belles images.

    J'aime

  4. Nous ne sommes plus très loin de vous, au mouillage à Ibiza. Votre blog est vraiment bien et va me donner de nouvelles idées d’escales.
    Je suis impressionné par le travail intense de préparation du bateau… Je sais maintenant qui contacter si j’ai un problème de WC 😉.
    Allez vous à Madére ? Nous devrions y être fin septembre. Bonne continuation et bonnes nav.

    J'aime

  5. Muito muito bem !! J’avais senti que prendre une photo de macareux pour mes commentaires pouvait être à propos 😉
    Bom vento! (comme dirait George Da Pernouda Da Thalassa)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s