Les Rias de Galice

De la Corogne à Camarinas – 08/08 – 55 Nm

Départ de La Corogne avec de nouveau du vent et de la houle …. ça cogne encore pas mal, nous commençons à avoir peur que les enfants se dégoutent de ces navigations, mais finalement à l’arrivée, les filles nous diront ‘c’était cool comme nav, ça bougeait presque pas !! », finalement cela aura eu du bon de commencer par le Golfe de Gascogne 😉 !!
Nav rapide, on ne verra que 2 autres voiliers, français tous les 2, et arrivée à fond dans la baie de Camarinas, avec un grain qui nous offre les sensations d’une pointe à 15 Nds… et on se dépêche d’affaler car ça forcit pas mal. Nous allons nous mettre à l’ancre au fond de la baie, tout près d’une plage. Pas très abrités du vent qui souffle encore à 20 noeuds à cet endroit, mais par contre calme plat sur l’eau, on croirait le bateau posé au sol, pas un bruit à bord, étonnant. Entre le vent fort et l’eau à 17°C, la séance paddle du soir sera assez courte. Le lendemain, nous rejoignons le village en annexe, petit port de pêche bien actif et charmant, mais le vent est annoncé à plus de 30 Nds pour la fin d’après midi, donc nous ne trainons pas trop longtemps, de peur d’avoir du mal à remonter face au vent en annexe … le retour sera effectivement un peu sportif, et bien arrosé ! Nous reprenons ensuite l’annexe pour rejoindre la plage toute proche qui, elle, est bien abritée du vent, c’est super l’eau est très claire et notre Camillou nous trouve des moules ‘sauvages’, qui nous feront un super dîner.
Seuls au mouillage jusque là, nous sommes rejoins par le catamaran à moteur « Etoile » de Bob Escoffier.

De Camarinas à Muros – 10 août – 50 Nm

Une météo identique est annoncée, mais en réalité beaucoup moins de houle, et surtout plus longue et plus régulière …. enfin une navigation sympa où l’on finit par enlever salopettes et vestes de quart ! Nous nous sentons même assez en forme pour sortir le matériel de pêche … d’un côté la petite traine, de l’autre, « The cane à pêche de pro « , confiée par notre ami Selvin juste avant le départ, avec une collection dingue de leurres (qui sautent, qui plongent, pour le temps gris, pour le temps clair …), bref je tente d’abord ‘ernest’ le poulpe, mais à plus de 10 Nds, il a une fâcheuse tendance à faire du ski nautique, il va falloir le lester un peu, puis ‘Max’ le thon, qui lui reste bien sous l’eau, mais surement pas super adapté pour l’endroit. Au final …. je promène mes leurres toute la journée, sans succès !
Nous étions partis tôt le matin car le vent devait forcir dans l’après midi, finalement il chute à midi, nous passons la Cap Finistère tranquillement, et finissons le repas en avançant à … 0 Nd ! C’est tellement bon de retrouver un peu de calme à bord qu’on attend la fin du repas pour mettre les moteurs :-).
Arrivés à Muros, on commence par mouiller devant la ville, un peu de paddle, mais l’eau est très noire et le mouillage pas très sympa, nous repartons pour mettre l’ancre devant la playa San Francisco, avec un paysage plus séduisant.

De Muros à Ribeiro – 11 août – 39 Nm

Baignade le lendemain matin avant de partir, quelques nuages apparaissent en haut des montagnes, le temps de lever l’ancre nous sommes dans le brouillard complet et nous sortons de la baie sans plus rien voir ! (vive le radar, AIS et GPS traceur …)

Pendant ce temps Simon défie la houle 🙂

Toute la navigation se passe dans ce gris humide, le vent annoncé du nord se révèle souffler plein sud, nous avions prévu d’aller aux îles Cie (plein sud aussi !), mais à tirer des bords dans le brouillard nous changeons vite de programme pour faire un stop dans la baie d’Arousa. Nous apercevrons vaguement l’île Salvora que nous contournons, puis entrons dans la baie d’Arousa comme nous étions sortis le matin de celle de Muros : sans rien voir ! Nous voulions jeter l’ancre devant Ribeira, mais arrivés à quelques dizaines de mètres du port, celui ci nous apparait soudain dans le brouillard, la visibilité est vraiment très courte et n’avons aucun repère pour jeter l’ancre, nous nous mettons finalement au ponton un peu vétuste du club nautique, où nous sommes gentiment accueillis (contre la promesse de partir si le clapot se lève, car nous sommes sur l’extérieur du brise lame, seul endroit accessible pour un bateau de la taille du nôtre).

Le lendemain le gris se lève un peu et nous découvrons un paysage magnifique le long du sentier côtier, ainsi qu’un port de pêche lui aussi plein de vie.

La baie mériterait surement d’y passer plus de temps mais nous commençons à en avoir marre du gris et du froid, et décidons de descendre rapidement vers le sud du Portugal : Objectif Porto, une centaine de milles à parcourir, une grosse étape mais c’est jouable !

6 réflexions sur “Les Rias de Galice

  1. J’ai toujours hâte de vous lire, merci de me faire partager ces moments, moi complètement profane en la matière, je prends un réel plaisir à vous suivre. Bon vent, et à bientôt.

    J'aime

  2. salut la famille rapide, a ce train la vous serez de retour dans quelques semaines, nous on se traîne dans les ria entre deux mouillages peinards, on se fait même des copains, j’ai l’impression qu’on ne se reverra pas du tout puisque vous êtes déjà en prepa pour madére alors que nous partirons au mieux dans 3 semaines pour cette zone. votre blog est sympa nous n’avons pas pris le temps d’en faire un trop de balade et des petits endroits a explorer. au plaisir de se revoir sur l’eau.

    J'aime

    1. Salut les amoureux ! Profitez bien … de notre côté nous avons profité d’une bonne fenêtre météo pour aller prendre un peu de chaleur en Algarve (pas encore arrivés, sommes à Cascais), nous visons Porto Santo pour mi septembre et espérons retrouver pas mal de monde là bas !
      Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s