Les travaux avancent !

Nous revoici , quelques semaines intenses viennent de s’écouler … Le redémarrage du chantier début janvier a été un peu laborieux :  quelques appros qui font défaut pour commencer à réaccastiller le mât, et notamment les rivets ! Mauvaise surprise …. la taille n’est pas très usuelle  et la commande passée en décembre n’arrive pas, finalement nous nous dépannerons chez Z Spars le fabricant du mât, basé à La Rochelle. L’ensemble des pièces ‘périphériques’ est peint, les câbles pour le nouveau gréement dormant sont prêts (jeux de câbles qui assurent la rigidité du mât), les winches ont été révisés, c’est parti pour le remontage du mât, avec une nouvelle fois l’aide précieuse d’Alain pour rattraper le temps perdu et réaliser perçages et taraudages d’une main de maître. Alors que l’hiver arrive enfin, ils se souviendront longtemps des soirées ‘rivet’ et des quelques nuits passées à bord du bateau par une température d’au moins 5°C à l’intérieur ! Des marches sont ajoutées en haut du mât pour pouvoir se caler lorsqu’il faut intervenir là-haut (merci Ti Amaraa pour l’idée !) _97A3201 w_97A3240 wIMG_1230   Les réas sont changés, on voit que celui de drisse de GV a beaucoup servi !

Réas de drisse de GV et Spi

Réas de drisse de GV et Spi

Les soudures du bout dehors ont été refaites, passerelle et poutre avant sont remises en place IMG_1127 Il reste à installer le radôme de Radar et ce sera tout bon pour le rematage. Il est temps de passer au reconditionnement des moteurs… Valentin démonte culasse , pistons, segments…. il s’éclate et moi je flippe un peu (on a parait-il la même formation … mais c’est clair que la formation ne fait pas tout !!!). Les moteurs avaient été sortis et repeints il y a peu de temps mais l’air salin a fait son effet …. c’est donc un long décapage de toutes les pièces pour enlever la rouille et repeindre proprement. il fait  rectifier la culasse et les sièges de soupape, il change tous les joints et les pièces d’usure (segments, coussinets de bielle, soupapes…) Il attend quand même que le premier moteur ait redémarré avant de démonter le second, je vote pour ! Alain vient de nouveau en renfort pour le remontage…. et arrive le moment fatidique du redémarrage, qqs essais, ça tousse, ça fume, mais oui ça démarre, le temps que les huiles utilisées au remontage brulent…. et ça tourne nickel. Sur le trottoir devant la maison, on ne passe pas inaperçus. On est heureux , soulagés, IL TOURNE ! Il reste 2 petites semaines pour faire de même avec le second moteur car la grue est réservée pour le 27 février, afin de remettre mât et moteurs … Planning à la journée près ! _97A3267 w _97A3584 w IMG_1298   _97A3625 w  _97A3601 w _97A3640 wIMG_1595 w De mon côté, en attendant de pouvoir continuer la sellerie (rematage et modif de la structure du bimini), un peu de déco : coussins extérieurs (chacun a choisi son motif) et rideaux occultant pour la cabine de Camille et panières en GV recyclée. _97A3717 w_97A3310 w _97A3290 w Je poursuis les formations, la médicale que Valentin fera a son tour en avril, et la météo qu’il aurait bien faite, mais c’est trop tendu sur le planning des moteurs …. à moi de le briefer au retour ! ATMSI (apprentissage aux techniques médicales en situation d’isolement) : 2 jours de formation intenses, dans la bonne humeur,  avec 2 médecins et la fameuse séance de suture sur pied de cochon ! IMG_3021 w IMG_3020 w Plus sérieusement , on balaie en 2 jours toute une série de situations réjouissantes : hémorragie, brûlure, fracture, appendicite, crise cardiaque, étouffement, piqure, allergie… avec d’une part les gestes d’urgence à savoir faire, et d’autre part le bilan médical à mener pour estimer la gravité d’une situation et faire appel au besoin au centre de médecine à distance de Toulouse (par téléphone satellite), lui communiquer les bonnes infos, et pouvoir faire les soins préconisés avec une pharmacie de bord bien étudiée. Si on pâlit un peu à l’évocation de tous les cas de figure …. on termine plutôt rassurés de se sentir nettement plus en mesure qu’avant pour y faire face. Cette formation est aussi l’occasion de rencontrer d’autres familles qui partiront, pour la plupart l’été prochain avec un itinéraire  proche du nôtre, c’est très chouette d’échanger sur nos  projets … on a l’impression d’être déjà un peu partis :-). Météo : j’ai enchainé avec le stage météo …. 2 jours avec un routeur pour comprendre les mouvements d’air à l’échelle de la planète, les courants marins, et plus concrêtement décoder les cartes isobares, comprendre les effets des fronts chauds et froids, la formation des dépressions, cyclones, comment s’orientent les vents autour d’une dépression ou d’un anticyclone, et comment ceux ci se déplacent, ou bien encore comment interpréter les fichiers   « gribs » en fonction de leurs résolution , et prévoir les effets locaux. Un dicton marin dit « qui écoute trop la météo perd son temps au bistrot » … c’est encore plus vrai avec tous ces liens passionnants à consulter … on risque de beaucoup trainer au cyber café 😉 !

carte isobarique

carte isobarique

8 réflexions sur “Les travaux avancent !

  1. Quelle belle aventure se profile! Comme dans tout projet, les préparatifs sont aussi exaltants que l’événement en lui même! Heureusement que les détails techniques sont étayés de belles photos pour les novices comme moi. Je pense toutefois être meilleure à la fin de votre voyage grâce à ce blog que je partage. Du Diy puissance…. Bon vent! Belle réussite! Charlotte

    J'aime

  2. Bravo et merci pour toutes les photos et commentaires. Cette prépa bateau plus logistique n’est pas simple mais vous maîtrisé bien votre sujet. Les conditions de travail pour le retraité Alain ne sont pas excellente, j’espère qu’il ne ce plaindra pas à son syndicat ou à l’inspection du travail!!!N’oubliez pas dans votre planning que la semaine de l’ascension il y a cata à la Flotte. Bon courage à bientôt

    J'aime

  3. Super ces nouvelles, le largage des amarres approche non sans peine……quant à l’achat des rivets on se croirait à thales……..
    Bises à tous
    Sylvie et Christian

    J'aime

    1. Coucou Sylvie …. la traque de l’AR fournisseur m’a effectivement rappelé quelques bons souvenirs de Thales !!! (dans la série j’ai aussi le dessalinisateur bloqué en douanes ….). Grosses bises !!!

      J'aime

  4. Bonjour Valentin (et toute la famille que je ne connais pas), je constate que votre projet avance bien, ça reste un sacré chantier. felicitation à vous tous. Salutions Jean-François Tauzia

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s