De Lorient à Camaret (07/08 – 17/08)

_97A9229w  DSC00312w IMG_2093w

Nous resterons le week-end à Lorient pour passer une bonne journée avec la famille puis laisser passer un gros coup de vent (nous aurons des rafales à 35 noeuds au port). Tentative de dépannage de la pompe eau de mer bâbord qui a du mal à amorcer, mais les chantiers sont fermés le week-end, et ils nous manque un joint pour en reconstituer une avec les pièces de rechange à bord.  Nous reprenons tout de même la mer lundi matin, nous prévoyons un stop à Groix pour voir des amis, puis de continuer sur Concarneau. Finalement la mer est encore très mauvaise, ça déferle dans le chenal de Lorient … et l’amarrage à Groix sur tonnes avant et arrière est assez délicat avec un 45 pieds qui touche les tonnes … donc une fois tout  bien calé, nous décidons de rester jusqu’au lendemain, et passerons une super soirée avec les copains et leur famille.

_97A9258w _97A9262w 2014 08 11 Lorient Groix

Mardi 12, Groix Port la Forêt ( 37 M)

Nous prenons la mer pour Concarneau, nous avons bien fait d’attendre, la mer s’est bien calmée, c’est une belle journée …. Plus de place à Concarneau, nous nous rabattons sur Port la Forêt un peu déçus , et découvrirons finalement une petite baie très paisible, plaisante. Nous nous amarrons à côté d’un autre Outremer 45, « Mambala », prêt à partir pour un an de voyage…. Notre escale sera trop courte pour avoir le temps d’échanger avec eux sur leur préparation et leur projet, dommage. Nous recroisons François Gabart le soir en paddle, et le lendemain matin sur le 60 pieds Macif, toujours sur l’eau !

DSC00347w 2014 08 12 Groix Port la Foret

_97A9269w _97A9283w

_97A9295w _97A9306w

Mercredi 13, de Port la Forêt à Audierne (64 M)

grosse nav au près avec 15-20 Nds de vent réel… nous montons à 28 Nds en vent apparent, on prend 2 ris dans une mer très formée, heureusement que nous avons un bateau rapide ! Pas mal de bateaux finissent par passer la pointe de Penmarch au moteur, nous resterons à la voile, mais arriverons à Audierne après 11h de nav pour 65 miles, Camille a super bien tenu le coup, avec le solent auto vireur, elle peut faire les virements de bord toute seule, et elle adore ça (et elle les fait très bien), Simon s’est endormi dehors et Noémie aura passé pas mal de temps à résister au mal de mer … pas jusqu’au bout dommage, mais finalement elle était tellement mieux ‘après’. Nous aurons vu de très beaux oiseaux du large, plonger en piqué pour pêcher, superbe spectacle. Et au final, un grand réconfort en voyant la baie d’Audierne se profiler, puis peu à peu les petites maisons de la côte.

Nous trouverons une place au port d’Audierne, dans les méandres de la rivière, au tout petit chenal entre les bancs de sable. Le port est en plein coeur de la ville, c’est sympa. Simon nous fait bien rire, il a profité de l’agitation des manoeuvres d’arrivée pour chiper casque et ipod, il a une bonne tête de fripon, ça fait plaisir après une nav comme ça. Le temps de nettoyer un peu le bateau, nous partons à la crêperie, il est plus de 22H , nous sommes un peu ‘zombies’ et le mal de terre fait rage , tout tangue autour de nous, mais tout le monde est content.

Les autres équipages rencontrés nous avoueront s’être bien fait secouer aussi … ça nous rassure un peu.

_97A9308w _97A9313w

_97A9320w _97A9322w

_97A9321w _97A9325w

IMG_2113w 2014 08 13 Port la Forêt Audierne

Jeudi 14 …. un peu de repos après les 2 derniers jours de grosses nav au près, on se prépare pour passer le raz de Sein le lendemain, une première pour nous tous. On se balade à Audierne, pas de doute on est au coeur de la Bretagne : à la boulangerie, comme au marché couvert, on fait cuire des galettes en continu ! On trouve une super canne à pêche « Angry Bird » pour Simsim, il est ravi, enfin on sort l’annexe pour remonter la rivière puis aller sur la plage, mais il fait franchement frisquet !

marée basse _97A9334wmarée haute_97A9336w

DSC00355w

Vendredi 15 d’Audierne à Camaret (39 M),

2014 08 15 Audierne Camaret

c’est parti pour le passage de la Pointe du Raz, on sort de la rivière avant la mi marée puis on se met en attente à la bouée à St Evette pour se présenter à la pointe du raz à l’étale de marée basse. Il fait beau , la mer est belle … et les cousins sont au RDV à la Pointe du Raz, c’est sympa de se sentir ‘accompagnés’ ainsi ! Pour le passage délicat on démarre les moteurs par précaution … comme toujours la pompe de refroidissement bâbord ne s’amorce pas, Valentin fait un petit tour dans la cale moteur pour l’aider à amorcer . Peu de temps après, le pilote auto se met en erreur, hum hum, que se passe -t-il, on prend la barre, pas très manoeuvrant … que pasa ? nous devons virer de bord, aie ça ne veut pas, il faudra s’aider des moteurs pour réussir à virer…. le capitaine cogite à fond… pb de retour d’info entre secteurs de barre et pilote auto …? non, …? puis ça fait tilt, on va droit avec un safran en travers … coup d’oeil à l’autre, tourné à l’opposé … il a du actionner une vanne hydraulique en descendant dans la cale … vérif , c’est bien ça…. il faudra quelques manips de vannes pour remettre les safrans à peu près parallèles … on sort du raz de sein un peu plus sereins . On croise le maxi ‘Gitana’ de Sébastien Josse en pleine qualif pour la route du Rhum, on n’a pas trop le temps de réaliser à quel point il est gigantesque …. on le verra sur les photos prises par nos cousins, où nous sommes minuscules à coté !

_97A9366w _97A9360w _97A9372w

cadre-DSC_0196

Une petit visite des douanes, qui nous questionneront juste par VHF, tout est OK, mais c’est toujours impressionnant d’être suivi par un aussi gros bateau qui se cale derrière vous  !

_97A9387w

Passage fabuleux devant les « tas de pois » et les falaises de la presqu’île de Crozon, c’est majestueux.

_97A9422w _97A9409w

_97A9434w _97A9446w

Nous arrivons à Camaret pour accueillir nos équipiers, nous voici 10 à bord , ça loge !

Samedi 16, de Camaret à l’anse de Pen Hir (10 M)

le soleil est là, au RDV ouf !, on se fait une petite balade en passant entre les tas de Pois pour aller mouiller à l’anse de Pen Hir où nous retrouvons mon grand frère et sa famille, nous voici 14 à bord pour un après midi bien sympa de plongeons et baignades dans une eau bien bien fraîche …. et tournée de pan cakes pour réchauffer tout le monde. L’équipage est vaillant … nous décidons de rester la nuit au mouillage pour profiter de ce bel endroit … les garçons passeront un bonne partie de la soirée à pêcher, avec une ténacité qui sera récompensée par une belle dorade grise entre autres …

DSC00367w

IMG_2267w 2014 08 16 Camaret Pen Hir

cadre-DSC_0253cadre-DSC_0257

cadre-DSC_0298cadre-DSC_0363cadre-DSC_0371cadre-DSC_0379

Le dimanche matin se révèle plus gris et plus venté, heureusement que la nav retour vers Camaret n’est pas trop longue. En fin de journée le vieux gréement ‘la Recouvrance’ vient s’amarrer à côté de nous, on se sent tous petits petits à côté.

cadre-DSC_0413

DSC00444w DSC00413w

4 réflexions sur “De Lorient à Camaret (07/08 – 17/08)

  1. Ca commence à prendre forme, vous me donnez très envie, faire le tour de la Bretagne avec le meilleur catamaran qui existe avec un ciel bleu sans nuage, même si vous avez eu du gros vent (on dirait la Méditerranée). Continuez à bien en profiter.

    J'aime

  2. Magnifiques photos (mais ce n’est pas surprenant…), du vent du vent du vent… apparemment pas trop de pluie – de toute façon c’est bien connu, en Bretagne il ne pleut que sur les cons ! C’est vrai que vous nous faites déjà rêver ! Vivement la suite, à quand la prochaine sortie ? Bises, et en attendant vos prochaines aventures, bonne rentrée scolaire à terre aux enfants (oups, dur !).
    Ps : François Gabart vous poursuivant en paddle… méfiez-vous, il cherche peut-être à embarquer sur Siminoé en passager clandestin pour la transat ?

    J'aime

  3. J’étais à Larmor pendant votre escale à Kernevel. Malheureusement j’ai regardé trop tard mes mails. Je suis passé à Kernevel pour voir, mais je pense que vous étiez déjà parti. Bon vent. @lain & Chantal Geunis

    Envoyé de mon iPhone

    >

    J'aime

  4. Bonsoir
    C est avec plaisir que nous venons de naviguer avec vous dans des coins connus il y a qq annees
    Le « Edmond de Rotschild » que vous avez croisé au large du raz de sein est barre par Sébastien Josse, le gendre de Rémi Barbarin qui prépare la route du rhum
    A bientôt
    Sylvie et Christian

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s